Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : Abdelhadi Fatnaoui
  • : Bienvenue à vous sur ce blog. Mes toiles, complétées par des articles sur les techniques de peinture, sont à portée de clic. vos remarques et critiques seraient les bienvenues (commentaires ou e-mail) Et, si vous seriez intéressés, vos offres le seront également. Bonne visite. facebook: Abdel Hadi
  • Contact

Visites

Recherche

Visiteurs "live"

Impressions

15 juillet 2007 7 15 /07 /juillet /2007 13:12


Paysage aquatique

La représentation de l’eau a toujours été un défi pour les peintres.
L’eau n’est que reflet, c’est ce qui en fait sa grande richesse graphique et l’originalité du thème, elle réagit sous l’action du vent ou du courant, et ce mouvement ou cette quiétude sont mis en évidence par le reflet de la lumière.
 
Le mouvement de l’eau :

L’eau est un miroir vivant et sa tranquillité conditionne la netteté des éléments qui se reflètent, lorsque, sous l’effet du vent, l’eau se ride, les reflets se font moins précis et incluent des lignes qui déterminent en partie le chromatisme du paysage : rives, ciel, objets flottants. Il faut établir une distinction entre le courant de l’eau et les ondes produites par le vent ou les objets flottants.

reflet.JPG
 


La couleur comme reflet de l’environnement :

Les couleurs du modèle sont présentes dans l’eau, qu’elle soit calme ou agitée; par contre, la définition des formes varie. La représentation de la couleur sera toujours plus dynamique dans l’eau que sur l’image réfléchie. D’un point de vue technique, on commence par mettre en place la surface et, avec les mêmes couleurs, on tache la surface de l’eau en respectant, dans le reflet, la verticalité des plans des objets reflétés et les lois de la perspective. La couleur, là aussi, variera en fonction de la distance.
 

Les berges :

Définir les berges est toujours difficile car se conjuguent les masses de couleur du reflet et des objets reflétés. L’image de l’objet sera toujours plus précise que celle de son reflet, qui sera traitée comme une altération de la première, quel que soit l’état des eaux. Le reflet pourra être une fidèle copie du sujet reflété mais s nature sera marquée par une légère modification de la tonalité.
Les joncs et la végétation des alentours seront étudiés après avoir travaillé les berges. Il existe un certain nombre de manières pour marquer la séparation de la terre et de l’eau ; l’une d’elles consiste à créer des contrastes tonals ; la berge, au niveau de la zone de contact, peut être peinte de couleurs fonces ; on représentera alors l’eau de façon plus lumineuse, presque blanche.
Les rives, qu’il s’agisse d’une rivière, d’un fleuve, d’un torrent ou d’un lac, jouent un rôle essentiel dans la mise en valeur du plan d’eau et de la flore qui le borde.

DSCN0483.JPG
                                 Paysage1, auteur: Abdelhadi Fatnaoui


Employer le Blanc :

On a l’habitude de considérer que le blanc gâte la couleur, qu’il tend à empâter et à éteindre ; c’est en partie vrai, mais le blanc, cassé ou pur, aide beaucoup à suggérer l’écume de l’eau ou restituer l’impétuosité des torrents et des cascades. Il s’agit d’une « fausse » couleur très précieuse qui permet de raviver les éclats et d’accentuer la luminosité de la composition.
DSCN0484.JPG                                          Chute d'eau, auteur: Abdelhadi Fatnaoui


Abdelhadi Fatnaoui

à voir également: La theorie de la couleur,
 l'Art de composer un Paysage
et L'impression de la Profondeur
-----------------------------------------------------------------------------------------------------------
Textes tirés de "Paysage, guide de l'artiste"
 
 
Partager cet article
Repost0

commentaires

josé 02/11/2011 13:38


Permettez-moi d'apporter une toute petite nuance à vos propos sur les reflets : ils ne sont pas forcément la restitution de l'image inversée. C'est d'ailleurs là une des erreurs principales du
débutant ou de l'amateur en dessin.
Vous savez parfaitement qu'un reflet obéit aux mêmes règles que "son" modèle, en particulier dans le domaine des perspective), auxquelles il faut ajouter bien entendu le fait que c'est un ...
reflet (petit matin ou crépuscule, luminosité du ciel, etc.).

Je ne manquerai pas de vous dire que vos travaux sont magnifiques.
Cordialement
Un autre peintre.


ABDELHADI-F 03/11/2011 16:18



Bienvenue et Merci de votre remarque.


Vous avez totalement raison et je l'ai d'ailleurs signalé dans l'article: le reflet se construit d'abord sur la base de l'image inversée puis il faudra tenir compte d'autres paramètres à savoir
que l'image serait moins nette que le modèle, qu'elle doit épouser un ton compatible avec le degrès de la lumière ambiante sans oublier d'harmoniser le tout avec les couleurs choisies
des rides sur le surface de l'eau.



M Line 10/02/2009 19:30

C'est vraiment très beau. Magnifique blog à contempler. Bravo encore

Valérie 09/10/2007 23:00

Bravo!!! On a vraiment l'impression d'y être!!! Bravo tu es très fort!!!

abdelhadi-f 08/10/2007 01:07

merci Martine et bienvenue.

martine bourlard 07/10/2007 19:12

alors celui la c est la perfection